JE ME RADICALISE

    "Je trouve qu'à un moment donné, trop c'est trop. Quand il y a trop d’immigrés dans un pays, c’est trop d’immigrés. À un moment donné, dans le domaine alimentaire, dans le domaine de la restauration, je trouve que trop de kebabs, c'est trop."

     

    En 2015, Robert Ménard, maire Front National de Béziers, a annoncé son désir d'interdire l'ouverture de nouveaux kebabs dans sa ville, sous prétexte que « la France est un pays de tradition judéo-chrétienne ». Le néo-fascisme prend souvent les formes les plus absurdes pour appâter le chaland : travail, famille, patrie ont apparemment meilleur goût sans sauce blanche.

     

    Y'a pas à dire, comme le rap, le rock et la drogue, le nazisme c'était mieux avant.

    Installation réalisée dans le cadre de l'exposition Supernova, organisée par Hypergonar, Maison de la Poésie d'Avignon, 2017.

    © Laurent Santi + ADAGP