BRIQUE PAR BRIQUE

    Brique par brique (splendeur et misère du grand capital)

    Installation conçue dans le cadre du cycle d'expositions Fabriquer l'image, sometimeStudio, Paris, 2016.

     

    « Laurent Santi travaille la poésie, l’image et l’humour noir au travers de dispositifs variés -  publications, collages, détournements variés, broderies... Un procédé récurrent dans son travail est celui de la confrontation entre un fragment photographique déchiré et un texte manuscrit écrit gauchement, dont le message est toujours

    cyniquement décalé par rapport à l’image tronquée devinée, souvent poétique, souvent vulgaire. Les registres des mots sont ceux d’une forme de communication radicale, directe, univoque. Et le message vient remplir le vide laissé par la déchirure de l’image. Laurent Santi fabrique des messages illustrés ou des illustrations commentées, des objets qui dérangent en tout cas… ni beaux ni laids, ni poétiques ni spectaculaires… mais un peu tout ça aussi – des armes pour se battre avec les mêmes armes que l’ennemi ? 
    Pour la vitrine, Laurent Santi présentera deux tirages contrecollés sur pvc ; au sol seront déposés, jetés, des tirages sur papier format flyer d’une autre image de sa série Catharsis sauteuse, qui se nourrit d’images publicitaires représentant l’incarnation de stéréotypes de la réussite sociale. »

    (Pauline Faure, commissaire de l’exposition, chargée de production de La Panacée / Centre de culture contemporaine de Montpellier)

    © Laurent Santi + ADAGP